Slow Content et contenus raisonnés

Et si nous prenions le temps en cette rentrée ? Le temps de lire, de visionner, de s’informer.

La performance ne rime pas toujours avec rapidité et quantité, surtout quand il s’agit de content marketing. Alors ralentissez la cadence avec le slow content, ensemble respirons!


Slow content : utile, durable, raisonné (ou la lutte contre l'infobésité)


A l’ère où tout va vite, visibilité rime avec contenus, et ça la plupart des entreprises présentent en ligne l’ont bien compris. Comme de nombreux internautes, vous avez sûrement déjà remarqué que parmi cette avalanche d’articles et posts, beaucoup n’apportent pas d'informations réellement utiles. Résultat : vous ne savez plus où donner de la tête. Dans cette course aux contenus, pour se démarquer, il faut donc miser sur de l’information utile et authentique.

C’est là qu'intervient le slow content. Il se définit simplement comme un contenu produit pour être consommé lentement. Cette technique de content marketing peut s’appliquer aux contenus écrits comme des articles de blogs et guides mais aussi et surtout  à l’audiovisuel: vidéo en tous genres et film d’animation inclus. De la même manière que le mouvement slow food, le slow content c’est produire / consommer de façon plus responsable, plus éthique.

Finalement, il s’agit de contenus plus travaillés et approfondis, visant à se différencier de la “masse”. Exemple : réalisation de vidéos de plus de 2 minutes.


Contenus, qualité et image de marque


Bénéfique pour votre trafic SEO et pour l’engagement sur vos réseaux sociaux,  le slow content en audiovisuel vous apporte une véritable valeur ajoutée. Habituée à voir défiler une grande quantité de vidéos, votre audience est capable de dissocier en quelques secondes celle, pertinente, de celle qui ne l’est pas. Il faut donc être impactant : que souhaitez-vous présenter ? Quel message voulez-vous partager ? C’est aussi le bon moment de parler savoir-être.  

Vous l’aurez compris, pour faire du slow content, il ne faut pas avoir peur de produire du long. Et donner envie d’aller plus loin. On parle souvent de snacking content, du contenu court, facile, qui retient l’attention quelques secondes. Le temps suffisant pour atteindre la cible souhaitée.


Le snack content au service du slow content

Le snack content VS slow content? Non ce n’est plus vrai. Aujourd’hui, ces deux formats sont complémentaires. Viral et dans la tendance, le snack content, c’est LE format qui correspond aux réseaux sociaux, certes. Mais c’est avant tout, un excellent levier pour amener l’internaute vers du slow content !

Lorsque vous produisez un contenu audiovisuel il est devenu indispensable de définir sa stratégie audiovisuelle pour un plan média réussi et impactant, tant sur un cible interne, qu’externe.


Alors comment adopter le slow content dans votre stratégie audiovisuelle ?

Prévoyez un format vidéo court spécialement destiné à vos différentes pages sur les réseaux sociaux (posts, stories, reels, etc).  Un moyen d’offrir un avant goût de ce qui attend votre audience, et lui donner envie de continuer son visionnage sur votre site, ou une plateforme dédiée, avec la version longue.

Gardons en tête que le snack content peut être une passerelle vers le slow content. Une stratégie pour capter l’attention de l’internaute. L’important étant de proposer un contenu pertinent, fidèle à votre image et au message que vous souhaitez faire passer. Le slow content est l’un des indispensables à adopter dans votre stratégie de content marketing. On ne vous le répétera jamais assez, la vidéo, c’est le moyen le plus direct pour atteindre votre cible.  Alors pour maintenir son intention de manière pérenne, optez pour un contenu à la hauteur des attentes de votre audience

Découvrez nos autres conseils
Incarnez votre film de marque 
Lire l'article
Slow Content et contenus raisonnés
Lire l'article
Entreprises familiales : quels enjeux de communication audiovisuelle et digitale ?
Lire l'article